association française lamas et alpagas

l'AFLA sur facebook 

le site des éleveurs, amateurs et passionnés de petits camélidés

Vous êtes ici : Accueil / Élevage / Leur comportement

Le comportement des lamas et des alpagas

Lorsque l'on regarde vivre lamas, alpagas, on observe très vite que leur principale caractéristique est une vie sociale très structurée, avec rapport de hiérarchie ou “d'amitié”

Le mâle est chargé de protéger le groupe par rapport à l’extérieur, mais ce sont les femelles qui dominent à l’intérieur de la famille. Le mâle accepte difficilement d’autres mâles, concurrents potentiels, au milieu de ses femelles. 

Leur langage

Leur langage

La position des oreilles et de la queue ainsi que l’émission de toute une série de bruits variés vont ponctuer cette vie sociale. Le visiteur est toujours frappé par la discrétion des sons émis par les lamas ou alpagas. Rien à voir avec le braiement d’un âne ou l’aboiement d’un chien! Les voisins ne seront pas importunés par le bruit. 

A l’éternelle question “est-ce qu’il crache ?”, on répondra que cela fait partie du “langage” des camélidés. Il est normal que les lamas crachent entre eux, mais ils ne doivent pas cracher sciemment sur l’homme (de même qu’il n’est pas normal qu’un chien morde spontanément un être humain).

 

Une vie de groupe indispensable

Chez les petits camélidés, les rapports sociaux ont donc une grande importance, et il est normal de voir une hierarchie et des affinités se mettre en place au sein d'un troupeau. Pour le bon équilibre mental de votre animal, il est préférable qu'il ne soit pas seul, afin qu'il puisse exprimer cette sociabilisation avec des congénères. A défaut d’un congénère, il faut impérativement trouver un compagnon à votre lama ou alpaga afin de lui éviter la déprime.

Haut de la page