Qu'est-ce

qu'un lama ?

Le lama, animal de compagnie, est un camélidé comme le chameau et le dromadaire.

Il fait parti d’un groupe composé de quatre petits camélidés : le lama, l’alpaga, le guanaco et la vigogne.

Sa taille au garrot supérieure à 1 m  peut atteindre 1,25 m. Ses oreilles longues sont en forme « de banane ». Selon sa taille, il pèse en moyenne de 120 à 180 kg. Il peut être utilisé pour le bât. On peut ainsi randonner avec lui et nous choisirons le lama classique car, par sa taille, pourra mieux supporter les charges. Son tempérament curieux, sa discrétion et sa sérénité fait oublier sa présence silencieuse. On emploie aussi le lama pour débroussailler ou comme gardien de troupeau.

Img Guanaco small

GUANACO

AFLA - Notre histoire - Lama

LAMA

On est toujours admiratif devant sa rapidité d’apprentissage. Cet animal mythique fait parti de l’histoire des civilisations andines. Le Lama occupe une place de choix dans le cœur des habitants de l’altiplano et cela semble bien parti pour conquérir le cœur des Européens. Tous les lamas sont plus ou moins lainés. Ils séduisent par cette laine hypoallergénique qui a une grande variété de couleurs : blanc, beige, roux, brun, noir, gris…, uni ou multicolore.

TYPES

de lamas

Le lama classique

Le lama classique est grand. Il est le lama le moins lainé. En effet le poil est très court sur la tête et les oreilles. Le lama classique possède deux variétés de poil : un sous-poil fin qu'il perd lors de la mue et des poils de garde grossiers qui dépassent de la toison, évoquant une apparence de «halo» autour du corps et de «crinière» sur le cou. On parle de manteau double pour ce type de toison.

Le lama Wooly

Appelé «lainé», il possède une laine abondante sur les oreilles, le crâne, la partie inférieure des membres.

Le lama moyennement lainé

Il est né du croisement d'un lama Classique et d'un Wooly. Sa taille et sa couverture laineuse sont donc variables suivant les individus. La tête dépourvue de laine est semblable à celle du lama Classique, mais c’est sur le cou et le corps que le poil est le plus long. Ce lama a un manteau double et mue comme le lama classique.

Le lama Silky

Le lama Silky, soyeux et fortement lainé, se caractérise par l'aspect plus flottant de sa toison avec des fibres agencées en mèches plus ou moins ondulées. La plupart de ces lamas n'ont plus qu'une sorte de poil. On parle alors de manteau simple.

Le lama Suri

Il se distingue par une laine en longues mèches cordées, plus ou moins torsadées, fines, bien distinctes les unes des autres. On dirait des «Dreadlosks». Elles sont longues et plaquées contre le corps, ce qui donne à ce type de toison un aspect drapé. Ce Lama n'a qu'une sorte de poil, donc toujours un manteau simple.