association française lamas et alpagas

l'AFLA sur facebook 

le site des éleveurs, amateurs et passionnés de petits camélidés

Vous êtes ici : Accueil / Élevage / Soins et conseils / Transport

Le transport des lamas et des alpagas

Les lamas et les alpagas ne sont pas des animaux difficiles à transporter. Rien à voir avec des chevaux ou des bovins en raison de leur masse corporelle nettement inférieure (50-75 kg pour l'alpaga et 120-150kg pour le lama). Ensuite ce sont, en Europe, de véritables animaux de compagnie qui sont manipulés en licol par leurs propriétaires, d'autant plus facilement qu'ils ne sont pas de nature rebelle. De plus, comble de bonheur, la grande majorité des animaux se couchent quand le véhicule roule !

Les transporter n'est cependant pas exempt de risques qu'il est utile de connaître.

De l’air sans courant d’air violent

Tout d'abord, l'aération du véhicule est absolument essentielle car enfermer un animal qui vie habituellement au grand air n’est pas un acte anodin. Il faut veiller au renouvellement de l’air en prévoyant des ouvertures qui permettent à l'air de circuler de façon permanente. Cette circulation d'air devra se faire dans la partie haute du véhicule pour que les animaux ne soient pas frappés en permanence par un courant d'air trop violent. Si la partie réservée aux animaux communique avec la cabine veiller à aérer par les fenêtres de façon à ce qu'il n'y ait pas de buée sur les vitres arrières.

Un plancher antidérapant et qui amortit les vibrations

Ensuite, le plancher du véhicule doit permettre un bon aplomb aux animaux et ne doit donc pas être glissant. Une moquette remplira cette fonction et amortira en plus les vibrations.


Attacher ou non ses animaux lors du transport

Doit-on attacher son ou ses animaux? Si on peut les surveiller en compatibilité avec les règles d'une conduite prudente, on peut les attacher. Si il est impossible de les surveiller il vaut mieux les laisser en liberté car il y a alors un risque d'accident par étouffement si un animal passe par dessus un autre de telle sorte que les longes s'enchevêtrent.


Le transport des femelles gestantes

Transporter une femelle gestante représentera un risque de provoquer indûment une mise-bas d'autant plus que la gestation sera avancée. Si on choisit de prendre un tel risque, une conduite tout en fluidité qui est nécessaire pour tout transport animal sera plus que jamais de mise.

Alimenter et abreuver les animaux pendant le transport

On peut installer un sac à foin (disponible dans notre boutique), ce qui peut occuper l'animal si le voyage est un peu long. Prendre un jerrican d'eau également mais si vous respectez une saine ventilation, il est peu probable que l'animal en ait besoin (à prendre tout de même).

Les transporteurs professionnels

Les transporteurs professionnels doivent avoir un agrément pour le transport des animaux de même que les éleveurs d'animaux qui les conduisent à l'abattoir (ce n'est évidemment et heureusement pas le cas de nos chers petits camélidés) ou bien sur les foires et marchés .

Haut de la page