association française lamas et alpagas

l'AFLA sur facebook 

le site des éleveurs, amateurs et passionnés de petits camélidés

Vous êtes ici : Accueil / Élevage / Soins et conseils / Vermifuges

La vermifugation des petits camélidés

Nos petits camélidés n'échappent pas aux agressions de divers parasites internes. Ils sont logés à la même enseigne que les ruminants, chevaux et autres mammifères.

Globalement, on peut affirmer que tous les parasites qui contaminent les bovins, ovins et caprins atteignent les camélidés. Citons les principales particularités propres à nos animaux.

La contamination

On dit que les camélidés s'infectent moins que les ruminants car ils ne mangent pas autour de leurs crottes. Oui et non. C’est vrai pour certains vers dont le cycle parasitaire est court, c’est-à-dire dont les oeufs ou larves émises avec les crottes de l’animal doivent être réingérées telles quelles. Par contre si un “hôte” intermédiaire (escargot, fourmi, etc...) est nécessaire à la transformation du parasite dans le milieu extérieur, il est clair que cet hôte va se déplacer dans la pâture et sortir de la zone de crottes du lamas, et sera donc plus facilement ingéré par ce dernier.

Les principaux parasites à prendre en considération

Deux parasites sont principalement à prendre en très haute considération : 

Le trichures : 

C’est un parasite très pathogène pour les camélidés. L’Ivomec et les molécules semblables n’ont aucune efficacité. Il faut utiliser des imidazoles comme le “Panacur” par exemple qui est efficace.

La petite douve : 

Parasite du foie (à ne pas confondre avec la grande douve) également dangereuse pour les camélidés. Le gros problème avec ce parasite réside dans le fait que les vermifuges habituellement efficaces (comme l’Hapadex) sont parfois inefficaces chez les camélidés. Dans le cas de petite douve, il faut multiplier les contrôles, et s’il s’avère que les traitements n’ont pas été à la hauteur, alors on devra utiliser du “praziquantel” à très forte dose (c’est à dire 1/2 litre de Cestocur, ou 4 à 5 tubes de Tenivalan !!)

Les vermifuges à utiliser

On dit que l’Ivomec (ou le Dectomax ou autre molécule identique) est le vermifuge idéal. C’est faux. L'intérêt de ce produit est d’être injectable donc très pratique à utiliser. Il a effectivement un mode d’action efficace contre beaucoup de vers, mais pas contre tous. Je connais un bon nombre de lamas ou alpagas morts de parasitisme alors qu’ils avaient été régulièrement vermifugés à l’Ivomec... Entre autre, l’Ivomec ne marche pas contre la grande douve, ni contre la petite douve, ni contre les trichures... Donc attention à ce qui est fait.

Quel produit utiliser ? 

N’y allez pas à l’aveugle ou sur les conseils d’un éleveur bienveillant “qui sait”. Faites des analyses de crottes qui reflèteront le statut parasitaire de votre troupeau, demandez conseil à des professionnels et principalement à votre vétérinaire qui connaît les produits. Appliquez les principes cités plus haut. 

Quelle dose utiliser ?

En général j’ai l’habitude d’utiliser la dose double de celle indiquée pour les ruminants. La simple dose est généralement inefficace et j’ai eu connaissance d’animaux morts de parasitisme alors que traités à simple dose.

 

Texte par Dr Bernard Giudicelli - extrait des Magazines n° 57 de l’A.F.P.C. et n° 1 de l’A.F.L.A..
Docteur Vétérinaire
 élevage de lamas et d'alpagas en Bourgogne
Elevage, vente de lamas et d'alpagas, matériel spécialisé, dressage, stages...

Haut de la page